Accès direct au contenu Accès direct à la navigation

PieroWbmstr

"PieroWbmstr", "picas" pour les intimes, est le capitaine des Ateliers. Il travaille depuis plusieurs années au sein des grandes sociétés françaises qui font l’open source d’aujourd’hui et de demain. (...)

Vous venez de recevoir votre clé FramaKey-Ubuntu et vous ne savez pas comment l’utiliser ni ce qu’elle contient ? Voici la recette ...

Avant toute chose, et pour vous rassurer, la clé Linux que vous venez de recevoir vous permet de tester le système Linux sur votre ordinateur sans remplacer votre système actuel. Si votre ordinateur est sous Windows par exemple, vous le retrouverez, après avoir utilisé la clé, exactement comme vous l’aviez laissé. Le système Linux se contente d’utiliser les capacités matérielles de votre ordinateur mais ne modifie rien sur votre disque dur (il n’y a même pas accès).

Je vous présenterai dans ce billet comment utiliser la clé, ce qu’elle contient et comment gérer ce premier contact avec un système Linux sans être trop perdu.

Pour commencer

Pour commencer, branchez la clé USB sur votre ordinateur. Elle est divisée en deux "sous-clés" que vous devez visualiser de façon séparée :

  • la première partie "Ubuntu" contient le système, c’est elle qui démarre lorsque vous lancez Linux (vous ne devez rien y modifier),
  • la seconde partie "Data" est un simple espace de stockage qui vous permet d’échanger des fichiers entre vos deux systèmes ; un raccourci est placé sur votre Bureau Linux pour y accéder rapidement.

Vous pouvez d’ailleurs commencer à déposer des fichiers dans la partie "Data" (vos mots de passe ou les configurations dont vous pensez avoir besoin sur Linux par exemple).

Pour les utilisateurs d’un système Mac OSX
Les systèmes récents Mac OSX (depuis sa version 10.8 je crois), ne pourront pas démarrer sur une clé USB. Il vous faudra donc utiliser un "Live CD" Ubuntu conjointement à la clé.

Pour lancer Linux

Voici la marche à suivre pour démarrer sur le système installé sur la clé :

  1. branchez la clé sur votre ordinateur (éteint ou allumé)
  2. allumez ou redémarrez votre ordinateur
  3. lorsqu’il se lance, visualisez le menu de démarrage ou le BIOS ; la marche à suivre dépend de votre système (il y a un lien pour y accéder ou une lettre à taper, je crois que c’est la touche "F12" la plupart du temps)
  4. choisissez dans la liste des périphériques proposés pour démarrer ("boot" en anglais) un "truc" qui doit s’appeler à peu près « USB Device machin » ou « Smart key truc ». Lors de mes tests, j’ai du faire monter le port USB en n°1 de la liste des périphériques que l’ordinateur scanne pour démarrer. Dans ce cas, il démarrera tout seul sur la clé si elle est branchée, sinon c’est Windows qui démarrera normalement [1].
  5. laissez Ubuntu se lancer (hé hé, premiers contacts avec linux ;) cela peut être assez long pour une première utilisation.
  6. lorsque l’écran d’Ubuntu s’affiche, choisissez la première option "Essayer Ubuntu" pour lancer le système.
  7. après quelques instants d’amorçage du système vous devez arriver sur votre bureau Ubuntu …
  8. ... et c’est parti (laissez le système installer toutes ses fonctionnalités, cela peut prendre quelques minutes selon la machine).

Les systèmes UNIX

Différences avec Windows

"Linux" est un noyau informatique basé sur le standard UNIX, très répandu chez les OS (Mac OS X suit aussi ce standard par exemple, ainsi qu’Androïd).
Les grosses différences avec Windows (qui ne suit pas ce standard) sont les suivantes :

  1. il n’y a pas de "partition" visible par l’utilisateur (pas de "C :", "D :" etc), tout est à la racine du disque dur [2] ;
  2. tout est un fichier : un logiciel, une clé USB, un second disque dur et même un répertoire est en fait un fichier ; ce détail n’est pas très important mais représente l’une des grosses différences avec un système Windows ;
  3. chaque utilisateur a son propre "espace" de fichiers, dans lequel il peut tout faire (on appelle ça son "HOME") ; par défaut, vous y trouverez les répertoires courants type "Documents", "Musique", "Vidéos", "Téléchargements" etc ;
  4. les droits sur les fichiers se font en fonction de l’utilisateur connecté justement et on distingue 3 types de droits : lecture, écriture et exécution ; ce point n’est pas important pour une première utilisation de Linux.

Liens utiles

Le site officiel d’Ubuntu : http://www.ubuntu.com/.
Le site de la communauté Ubuntu francophone : http://www.ubuntu-fr.org/.

Pour la petite histoire

La version installée sur la clé est "Linux Ubuntu 14.04" [3] qui porte le nom de « The Trusty Tahr » [4].
C’est une "distribution" Linux (un ensemble de logiciels) basée sur un noyau "Debian", le plus répandu des noyaux Linux. La version 14.04 d’Ubuntu n’est pas la plus récente mais c’est la dernière qui soit "LTS", pour « Long Term Support », c’est à dire que vous êtes assurés d’avoir un vrai support, un vrai suivi de bugs et des évolutions intéressantes jusqu’en 2017. C’est un peu l’équivalent d’une version Windows standard.

Logiciels inclus

Voici les logiciels embarqués, que vous utilisez peut-être déjà :

  1. pour les fichiers : un gestionnaire de documents exactement comme sous Windows (plutôt comme sous Mac en fait puisque c’est à peu près le même logiciel)
  2. pour Internet : Firefox (plus besoin de le présenter j’imagine) auquel j’ai ajouté quelques modules utiles ; voyez la page Modules indispensables pour Firefox pour plus d’informations
  3. client mail (si vous en utilisez un) : Thunderbird ; fait par Mozilla (comme Firefox) auquel j’ai ajouté quelques modules utiles ; voyez la page Modules indispensables pour Thunderbird pour plus d’informations
  4. pour le traitement de texte, les feuilles de tableur etc : Libre Office ; il est un peu déroutant au départ (son interface n’est pas aussi peaufinée que celle de Microsoft) mais il est très performant et gère tous les types de fichiers textes (il ouvre les ".doc", ".xls" et consorts, qui sont des extensions propriétaires Microsoft) ; c’est le descendant d’Open Office depuis que ce dernier est devenu propriétaire
  5. pour les vidéos, le son, la radio : VLC bien sûr (il a été développé pour Linux) ; il lit tous les formats, tous les fichiers ;
  6. pour visualiser et organiser les images : Shotwell, très efficace (franchement, il n’a pas d’équivalent ailleurs que sous Debian)
  7. pour "faire du son" : Audacity
  8. pour travailler des images ou dessiner : Gimp

Vous retrouverez également des "widgets" classiques : texte brut, carnet de notes, calendrier, calculatrice, jeux etc.

Le terminal

Et bien sûr, le Terminal, ce fameux écran tout noir dans lequel on écrit des lignes de codes, qui est souvent mal aimé alors qu’il est assez simple d’utilisation et très efficace …
Pour vous rassurer, vous n’avez pas besoin de l’utiliser (sauf très rares cas exceptionnels) et donc pas besoin de connaître le langage en ligne de commande. Mais sachez que, oui, parfois (disons une fois tout les dix ans), vous aurez peut-être besoin de "mettre les mains dans le cambouis" comme on dit pour installer un logiciel très spécial qui n’a pas d’installateur classique. Dans ce genre de cas, une page Internet vous montrera les lignes exactes à taper.

Sinon vous pouvez aussi l’essayer juste pour mieux connaître votre ordinateur ;)

Installer un nouveau logiciel

C’est très simple, vous ouvrez le "gestionnaire de paquet" et il fait tout tout seul, en sélectionnant pour vous la meilleure version etc. Contrairement à Windows, un logiciel (un "paquet" dans le langage informatique) s’installe à un seul endroit, simple et identifié ... et se désinstalle donc en supprimant ce fichier, sans autre procédure.

Et ensuite

Par la suite, si vous êtes satisfait de votre système Linux et que vous êtes prêt à passer le cap, utilisez simplement le logiciel "Installer Ubuntu 14.04" présent sur le Bureau pour l’installer sur votre ordinateur. Attention cependant aux points suivants :

  • si vous remplacez votre système actuel par Linux, tout votre disque dur et ses données seront effacés ; pensez bien à faire une copie de sauvegarde de vos données sur un disque dur externe. Vous pourrez par la suite récupérer vos fichiers et les utiliser dans Linux.
  • si vous l’installez en parallèle de votre système actuel, gardez en tête que vous ne pourrez pas échanger de fichiers entre vos deux systèmes.

Vous voilà sous Linux, un système libre et gratuit qui appartient à tout le monde !

[1Pour plus d’infos sur le démarrage sur une clé USB, voyez la page : http://www.pcastuces.com/pratique/l....

[2D’un point de vue purement technique, un disque Linux est en réalité partitionné mais cette structure est invisible pour l’utilisateur, sauf dans certains cas précis.

[3Depuis avril 2014 ; la version précédente était Ubuntu 12.04, « The Precise Pangolin ».

[4C’est quand même plus la classe que "Windows 7 Starter Edition" vous ne trouvez pas ?

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.